Quel est le taux de l’assurance vie en 2021 ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 27 juillet 2021

Connue pour son régime fiscal favorable, l’assurance vie représente un placement d’épargne très apprécié par les français. De fait, il est particulièrement stable et représente un taux de risque faible comparé aux autres placements financiers disponibles sur le marché. Aussi, la rentabilité des fonds en euros est centrale pour les épargnants qui investissent ce type de contrat et les taux de rendement de ces fonds attirent. De fait, le choix des épargnants s’oriente naturellement vers le support proposant le fonds euros le plus rémunérateur possible. Alors, quel est le taux de l’assurance vie en 2021 ? Lumière sur ce contrat d’épargne, sa composition et l’évolution de ses taux de rendement en France. 

Quel est le taux/rendement moyen de l’assurance en 2021 ? 

Vers un taux de rendement moyen de 1,15% pour les fonds euros 

Si il faudra attendre la fin de l’année pour évoquer précisément le taux de rendement du contrat assurance vie sur l’année 2021, on peut néanmoins prédire qu’il sera similaire au taux de rendement moyen net de frais en fonds euros 2020, établi à 1,15% selon les chiffres publiés par la FFA (Fédération Française de l’Assurance). Aussi, la baisse de 0,2 points notée en 2020 par rapport à 2019, dont le taux de rendement moyen net était de 1,50%, continue de perdurer en 2021. On peut par ailleurs noter que ce taux est en recul depuis plusieurs années puisqu’il n’était déjà que de 1,66% en 2018, tandis qu’il se situait à 3,66% en 2009.

Pour l’année 2021, nous pouvons estimer le rendement minimal attendu des contrats mono support à 1,00%, tandis que le rendement maximal attendu serait lui de 1,90%. Quant aux contrats multi-supports, il est impossible de l’estimer précisément étant donné qu’il dépend de la performance des supports en unités de compte.

Naturellement, ces chiffres sont d’ordre représentatif car le taux de rendement effectif varie d’un contrat à un autre, notamment en fonction de la composition du fonds euro et des choix de gestion mis en place par chaque établissement.

 Un repli des fonds euros qui perdure 

En 2021, le taux de rémunération des fonds euros semble poursuivre son repli et cette baisse de rendement concerne même les associations d’épargnants, pourtant connus pour disposer de fonds plus rémunérateurs que la moyenne. À titre d’exemple, l’Afer, première association française d’épargnants avec plus de 750.000 adhérents, avait déjà enregistré en 2020 une baisse du taux de rémunération de son fonds en euros avec un passage de 1,85% à 1,70%.

Selon les estimations du cabinet Facts & Figures, les perspectives d’avenir pour les fonds euros seraient d’ailleurs particulièrement négatives. Ils partagent notamment, en août 2020, une rentabilité située entre 1 et 1,10% et son fondateur, Cyrille Chartier-Kastler, estime un taux plancher de 0,5% à 0,7% sur les deux à trois années à venir.

Néanmoins, l’année 2021 dévoile surtout une transformation du contrat assurance-vie avec une chute des placements en fonds euros et une montée des placements en UC (unités de compte). 

Comment évaluer le taux de rendement de votre assurance-vie ?

Un taux variant selon le type de supports d’investissement et l’établissement

Pour évaluer le taux d’intérêt de votre assurance-vie, il faut déjà commencer par distinguer les supports d’investissement qui la composent. De fait, vous pouvez décider d’investir les capitaux de votre assurance-vie sur deux supports très différents :

  • Fonds Euros : ces supports d’investissement sont gérés par les assureurs et sont majoritairement constitués à 80 % d’obligations, 10 % d’immobilier, et 5 à 10 % d’actions. Le capital et les intérêts générés sont totalement garantis, vous ne pouvez donc que gagner de l’argent sur ce support. Toutefois, le risque étant très faible, le rendement l’est également.
  • Unités de Compte : ces supports d’investissement sont très variés (parts d’actions, parts de sociétés, fonds de placement, trackers etc.). Contrairement aux Fonds Euros, le capital n’est pas garanti et sa valeur fluctue en fonction du cours des marchés boursiers.

Ce taux est donc variant d’un épargnant à l’autre, selon son appétence pour le risque impliquant une répartition différente de son épargne entre le fonds Euros et la partie en UC.

Dans votre calcul du taux de rendement, il vous faudra également prendre en compte les frais imposés par le gestionnaire. Généralement, ils se composent ainsi :

  • Les frais sur versement aussi appelées frais d’entrée
  • Les frais de gestion (sur fonds en euros et sur unités de compte)
  • Les frais d’arbitrage
  • Les frais de sortie

Quel taux de rendement pour les supports en Unités de Compte ?

Concernant les supports en Unités de Compte, c’est un investissement réputé comme plus risqué que les investissements en fonds euros mais avec un potentiel de rentabilité bien supérieure. De fait, il implique des placements sur des OPCVM (fonds composés de plusieurs actions), des trackers ou encore des SCPI, dont la valeur évolue à la hausse ou à la baisse selon les fluctuations des marchés financiers ou immobiliers. De plus,  la garantie en capital, possible avec les fonds en euros, n’est pas proposée dans le support en UC. Si vous ne souhaitez prendre aucun risque et vous assurez d’une garantie en capital, les UC ne sont donc pas un produit financier pour vous.

En contrepartie, les UC ont toutefois l’avantage de présenter une possibilité de rendement plus forte et sont donc plus rémunérateurs à moyen ou long terme que les fonds euros. Cela explique notamment leur popularité croissante face aux fonds euros : selon Florence Lustman, présidente de la FFA, on observe en 2020 une décollecte nette très forte sur les fonds en euros avec -24,9 Md€  et collecte nette de 18,3 Md€ sur les supports en UC.

Il est difficile de calculer à l’avance le taux de rendement des contrats situés sur des UC,  tant les gains et plus-values réalisés sont imprévisibles. De fait, ceux-ci sont entièrement dépendants du cours des marchés financiers et immobiliers, des types d’actifs sur lesquels l’épargne est positionnée, ou encore des choix de gestion mis en place par l’assureur.

Ainsi, pour les épargnants qui ont souscrit à un contrat d’assurance-vie, réorienter une partie de leur épargne vers les UC leur permet d’améliorer nettement le rendement de leur assurance vie. Nous vous recommandons donc d’équilibrer vos investissements en faisant le choix d’un contrat d’assurance vie multi-support. Ce type de contrat vous permet d’investir à la fois sur des fonds en euros et des unités de compte, et combine donc parfaitement le besoin de sécurité et les perspectives de performance. Pour une prise de risque limitée, vous pourrez par exemple faire le choix d’investir de 60 % de fonds en euros. Si vous souhaitez un investissement plus dynamique, vous pourrez alors  choisir d’investir plus de 80 % en unités de compte non garanties en capital. 

Les taux des banques traditionnelles depuis 2018

Vous trouverez ci-dessous un résumé des contrats proposant les meilleurs fonds euros du marché :

Nom du contratDistributeurAssureurTaux de performance 2018Taux de performance 2019Taux de performance 2020Sur 3 ans
VivaccioLa Banque PostaleCNP Assurance1,30%0,80%0,70%2,83%
Cachemire 2La Banque PostaleCNP Assurance1,90%1,25%0,95%4,15%
Nuances 3DCaisse d’épargneCNP Assurance1,35%1,00%0,80%3,19%
Millevie essentielleCaisse d’épargneBPCE Vie1,30%1,00%0,80%3,13%
HorizéoBanque PopulaireABP Vie1,25%1,00%0,80%3,08%
Predissime 9Crédit AgricoleCrédit Agricole1,40%1,00%0,80%3,23%
Multiplacements 2BNP ParibasBNP Paribas Cardif1,45%1,00%1,00%3,49%
EbeneSociété GénéraleSogécap1,83%1,30%1,15%4,31%

Comment trouver un contrat avec les meilleurs taux ?

Pour trouver le contrat d’assurance vie le plus performant, nous vous recommandons de vous penchez sur les contrats distribués sur internet, soit par des courtiers ou par des banques en ligne. Plus performants, ils conditionnent généralement un investissement dynamique, c’est-à-dire un investissement conjoint sur des parts en UC.

Parmi eux, vous trouverez par exemple les offres proposées par la compagnie d’assurance Spirica du groupe Crédit Agricole Assurances. Spécialisée dans la conception et la gestion de solutions d’assurance vie innovante, Spirica affiche une rémunération de 1,30% (net des frais de gestion) pour 2020. Vous pourrez aussi vous tourner vers Suravenir qui enregistre également une belle performance sur ces dernières années avec un taux de rendement autour de 2% pour ses fonds en euros dynamique.

Ainsi, selon l’établissement choisi, la performance de votre contrat ne sera pas la même car celles-ci ne sont pas égales face au rendement. Par exemple, on observe que les banques sont bien souvent moins rémunératrices que les associations d’épargnants. De même, les banques en ligne grimpent aujourd’hui en popularité car elles représentent une excellente alternative aux banques traditionnelles. De fait, elles proposent généralement des frais inférieurs (frais de versement, de gestion ou d’arbitrage).

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.