Qu'est-ce qu'un OPCVM ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 27 août 2021

Cette suite de lettres peut susciter quelques mystères et surtout beaucoup d’interrogations. Nous allons vous expliquer en détail le fonctionnement de ces initiales barbares. On parle de OPCVM pour Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières, ce qui n’est pas forcément beaucoup plus clair. Qu’est-ce ? Comment cela fonctionne ? Qui peut en acheter ? Pourquoi en acheter ? On vous explique tout.

Définition d’un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM)

Un Organisme de Placement Collectif en Valeurs Mobilières (OPCVM) est une façon d’investir sur les marchés financiers. Pour que cela fonctionne, la personne qui souhaite y investir va prendre des parts dans un fonds, et ce fonds va acheter des actions, des obligations, des titres de créances…

Pour y voir plus clair, il faut se dire qu’un OPCVM est un placement financier pour réaliser des performances définies au moment de la souscription. Il va être géré par une société de gestion qui va s’occuper de placer l’argent de ceux qui ont des parts. Bien évidemment, cette gestion à un coût en terme de frais (que nous décrivons plus tard). C’est une façon de diversifier son patrimoine et de laisser la gestion à des professionnels.

Comme tout type de placement, plus le rendement espéré est élevé, plus le risque (et donc la perte en capital) l’est. De plus, ce type d’investissement doit supporter différents frais qui vont impacter les performances.

Quels sont les types d’OPCVM ?

Il existe deux types d’OPCVM que nous allons vous présenter : les FCP et les SICAV.

Les FCP ou Fonds Commun de Placement 

Si vous choisissez d’investir dans un FCP, cela signifie que vous serez copropriétaire de valeurs mobilières. Vous allez investir du capital dans un portefeuille avec d’autres personnes et en échange vous allez recevoir des parts de FCP. Ces parts peuvent être ensuite revendues. Pour calculer la valeur d’une part, il suffit de diviser la valeur total des actifs du fonds par le nombre de parts.

Le FCP est géré par une société de gestion qui a pour but d’optimiser les performances du fonds. Dans un FCP, vous n’avez aucun pouvoir décisionnaire, votre part fait seulement de vous un porteur de titre. C’est la principale différence avec une SICAV, comme nous allons le voir.

Il existe plusieurs types de FCP : les FCPE (d’entreprises), les FCPR (à risques), les FCPI (dans l’innovation)…

Les SICAV ou Société d’Investissement à Capital Variable

Une SICAV a le même objectif qu’un FCP, faire fructifier l’argent des épargnants à travers des investissements. Cependant, contrairement au FCP, la SICAV est une Société Anonyme (SA). Cela signifie que lorsque vous investissez dans une SICAV, vous devenez actionnaire de la SICAV. En étant actionnaire, vous avez un droit de vote lors des assemblées générales, votre parole sera donc prise en compte et vous pourrez même intégrer le conseil d’administration.

En effet, comme toute SA, la SICAV est une personne morale qui fonctionne un conseil d’administration. Celui-ci va prendre les décisions d’investissement entre les actions, les titres de créances, les obligations…

Il existe 5 types de SICAV que nous verrons plus en détail.

Quels sont les frais d’un OPCVM ?

Que cela soit dans les FCP ou les SICAV, les OPCVM induisent des frais dont les principaux sont les suivants :

  • Les frais d’entrée : Ce sont des frais que vous verserez pour souscrire dans l’OPCVM, il sont généralement compris entre 0 et 5% de votre investissement et sont souvent négociables
  • Les frais courants : Il s’agit des frais de gestion et de fonctionnement de l’OPCVM, ils peuvent impacter fortement la performance.
  • Les frais selon les enveloppes : Lorsque vous détenez vos parts (ou actions) d’OPCVM via une enveloppe (comme une assurance-vie), vous aurez des frais de gestion supplémentaires qui sont de 0,8% en moyenne.

Il existe d’autres types de frais comme les frais de sortie ou les frais de superformance… Veillez à bien vous renseigner avant d’investir pour éviter les mauvaises surprises.

Comment peut-on acheter des OPCVM ?

Si vous souhaitez acheter des OPCVM, vous pouvez avec différentes enveloppes qui sont pour les plus communes :

  • Le compte-titre : choix de nombreux OPCVM
  • Le PEA : choix un peu plus restreint mais la fiscalité peut être plus avantageuse
  • L’assurance-vie : choix souvent très restreint et frais supplémentaires mais la fiscalité peut être aussi très intéressante
  • Le Plan Épargne Retraite (PER) : même caractéristiques que l’assurance-vie, il faut bien choisir son contrat mais cela peut être intéressant fiscalement

Quels sont les avantages et les inconvénients des OPCVM ?

Les OPCVM présentent de nombreux avantages mais aussi un certain nombre d’inconvénients.

Avantages

  • Permet de diversifier son portefeuille
  • Investissement sur de nombreux actifs donc cela minimise les risques
  • Possible d’y souscrire pour un montant relativement faible (comme pour les SCPI)
  • Nombre important d’OPCVM
  • Les parts sont relativement liquides (vous pouvez les revendre facilement)

Inconvénients

  • Frais relativement importants (d’entrée, courants…)
  • Investissement qui comporte un risque de perte en capital

Tous nos articles sur les OPCVM

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.