A quel âge pourrez-vous partir à la retraite ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 07 août 2021

Partir à la retraite reste un évènement redouté par de nombreuses personnes. Cette étape étant toutefois inévitable, pour vivre sa retraite dans les meilleures conditions, rien ne vaut une bonne préparation. Mais quel est l’âge minimum de départ à la retraite en France ? Comment calculer votre âge de départ à la retraite ?

L’objectif de cette rubrique étant de vous informer au maximum, de manière à vous fournir toutes les informations nécessaires pour préparer votre retraite sereinement.

Quel est l’âge légal minimum de départ à la retraite en France ?

En France, l’âge légal minimum de départ à la retraite est de 62 ans pour toutes les personnes nées à partir du 1er Janvier 1955. Vous avez la possibilité de prendre votre retraite avant cet âge, si l’une des conditions suivantes vous concerne :

  • Vous avez entrepris une carrière longue ;
  • Vous êtes en situation de handicap ;
  • Vous présentez une incapacité permanente d’origine professionnelle certifiée par l’Assurance maladie, permettant une retraite anticipée pour pénibilité.

Si l’âge de départ à la retraite minimum est fixé à 62 ans pour les personnes nées à partir de 1955, qu’en est-il des personnes nées avant cette date ? Le tableau ci-dessous vous récapitule l’âge minimum de départ à la retraite, en fonction de la date de naissance.

 Année de naissance Âge de départ à la retraite
Avant le 1er Juillet 195160 ans et 9 mois
A partir du 1er Juillet 1951 jusqu’au 31 décembre 195160 ans et 9 mois
A partir de 195260 ans et 9 mois
A partir de 195361 ans et 2 mois
A partir de 195461 ans et 7 mois
A partir de 195562 ans

Quelles conditions d’âge et de trimestres pour atteindre le taux plein pour la retraite ?

 Le « taux plein » correspond au taux maximum de calcul d’une retraite qu’un assuré peut bénéficier. Le taux plein est fixé à 50% du salaire annuel moyen du bénéficiaire.

Retraite à taux plein : quel est le nombre de trimestres requis ?

Une personne bénéficie d’une retraite à taux plein dès lors qu’elle justifie d’une assurance retraite d’une durée minimum de 165 trimestres. Cette durée minimum correspond à 41 ans et 3 mois. Le calcul de votre durée d’assurance se fait en fonction des régimes d’assurance obligatoires auxquels vous avez cotisé (fonction publique, régime général salarié, régime agricole …)

Attention : partir à l’âge légal de la retraite ne signifie pas que vous obtiendrez une pension de retraite à taux plein. Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, vous devez avoir tous les trimestres requis. Dans le cas contraire, le montant de votre retraite subira une minoration par application d’une décote pour chaque trimestre manquant. Le taux de décote est variable en fonction de l’année de naissance.

Quel est l’âge de la retraite à taux plein ?

L’âge de la retraite à taux plein correspond à l’âge où vous pouvez partir à la retraite, sans que votre taux de pension ne subisse une décote. Et ce, quel que soit la durée d’assurance validée.

L’âge de la retraite à taux plein atteint, l’assuré obtient une retraite à taux plein, même s’il n’a pas atteint le nombre de trimestres requis. Néanmoins, le calcul de sa pension se fera au prorata du nombre de trimestres validés.

Depuis 2019, l’âge de la retraite à taux plein est fixé entre 65 à 67 ans selon l’année de naissance de l’assuré, comme vous pouvez le voir dans le tableau suivant :

 Année de naissance Age de retraite
 Avant le 1er Juillet 1951 65 ans
 Entre juillet et décembre 1951  65 ans et 4 mois
 1952 65 ans et 9 mois
 1953 66 ans et 2 mois
 1954 67 ans

Calcul de votre âge de départ à la retraite

Pour calculer votre âge de départ à la retraite, utilisez notre simulateur.

Âge du départ légal à la retraite :

legal

Âge du départ à la retraite à taux plein :

plein

Quel âge de départ à la retraite pour carrière longue ?

L’âge légal de la retraite est de 62 ans minimum. Néanmoins, il est possible de prendre sa retraite avant cet âge pour bénéficier d’une retraite pour carrière longue, sous certaines conditions. A quel âge pouvez-vous partir à la retraite pour carrière longue ?

 L’âge de départ à la retraite pour carrière longue dépend de plusieurs paramètres : l’année de naissance, l’âge de début de carrière et l’âge de départ souhaité. A titre indicatif, une personne peut partir à la retraite à 58 ans, si elle remplit toutes les conditions permettant une retraite anticipée.

Quelles conditions pour partir à la retraite avant 62 ans ?

Pour pouvoir partir à la retraite avant 62 ans et bénéficier d’une retraite anticipée, vous devez remplir 3 principales conditions :

  • Avoir travaillé avant 20 ans ;
  • Respecter une durée d’assurance minimum requise (nombre minimum de trimestres d’assurance cotisés auprès de l’ensemble des régimes de base obligatoires) ;
  • Respecter une durée d’assurance maximum requise, en début de carrière.

La durée d’assurance quant à elle, est conditionnée par 3 éléments :

  • L’année de naissance de l’assuré ;
  • L’âge à partir duquel il souhaite partir en retraite ;
  • L’âge où il a commencé à travailler.

Qu’est-ce que l’âge pivot de départ à la retraite introduit par la réforme ?

L’âge pivot de la reforme retraite a été mis en place suite à la Réforme des retraites en 2019. Il repose sur la création d’un système « bonus/malus » appliqué aux personnes retraitées. L’objectif de cette réforme étant d’encourager les Français à travailler plus longtemps, tout en rééquilibrant les inégalités de retraite.

Le rapport de Jean-Paul Delevoye remis au gouvernement fixe théoriquement l’âge pivot à 64 ans. En dessous de cet âge-là, une décote sera donc appliquée sur le montant des pensions de retraite. Cela signifie que le montant de la pension de retraite de base ne dépendra plus de l’année de naissance et du nombre de trimestres cotisés. Désormais, c’est l’âge pivot qui déterminera le montant de la pension de retraite de base.

Concrètement, cela donnera :

  • Si vous prenez votre retraite avant l’âge pivot : une décote annuelle de 5% sera appliquée sur votre pension (amputation) ;
  • Si vous prenez votre retraite après l’âge pivot : une surcote annuelle de 5% sera appliquée sur votre pension (majoration).
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.