Comment bénéficier d’une retraite anticipée ?

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 01 septembre 2021

Comment bénéficier d’une retraite anticipée ?

En France, le système de retraite fixe l’âge légal de départ à la retraite à 62 ans. L’âge pour bénéficier d’une retraite à taux plein est, par contre, fixé à 67 ans si vous ne cumulez pas le nombre de trimestres nécessaires. Néanmoins, certains cas particuliers offrent la possibilité de prendre une retraite anticipée.

Mais comment fonctionne la retraite anticipée ? Quels sont les différents cas de retraite anticipée ? Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier d’une retraite anticipée ? Retrouvez dans cet article, toutes les informations essentielles sur le principe de la retraite anticipée et les conditions pour en bénéficier.

Rappel : Quels sont les conditions et l’âge de départ à la retraite en France ?

A l’exception des fonctionnaires « actifs » et des cas des régimes de retraite spéciaux, les règles relatives au départ à la retraite sont quasiment identiques pour tous. Et ce, quel que soit le métier de l’assuré. Depuis la réforme de retraite en Février 2017, l’âge minimum légal pour partir à la retraite est de 62 ans. C’est l’âge légal où vous pouvez demander la liquidation de votre pension, dans l’objectif d’un paiement.

Toutefois, même si vous avez atteint 62 ans, vous devrez également cumuler un nombre de trimestres travaillés pour toucher votre retraite à taux plein. Si vous ne remplissez pas cette condition, vous subirez une décote sur le montant de votre pension. Voici, pour information, le nombre de trimestres travaillés nécessaires selon votre date de naissance pour toucher votre taux plein :

Année de naissanceNombre de trimestresAnnée de travail (pour information)
1953 – 195416541 ans et 3 mois
1955 – 1956 – 195716641 ans et 6 mois
1958 – 1959 – 196016741 ans et 9 mois
1961 – 1962 – 196316842 ans
1964 – 1965 – 196616942 ans et 3 mois
1967 – 1968 – 196917042 ans et 6 mois
1970 – 1971 – 197217142 ans et 9 mois
A partir de 197317243 ans

Pour obtenir une pension de retraite à taux plein automatiquement, vous devrez être âgé au moins de 67 ans. Concrètement, vous devrez avoir travaillé un nombre de trimestres précis pour avoir le droit à votre taux plein.

Le tableau suivant résume l’âge minimal de départ à la retraite et l’âge pour bénéficier d’un taux plein automatiquement selon votre date de naissance :

Date de naissanceAge minimal de départ à la retraiteAge légal pour une retraite à taux plein automatique
Avant le 1er juillet 195160 ans65 ans
Né(e) entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 195160 ans et 4 mois65 ans et 4 mois
1952 60 ans et 9 mois 65 ans et 9 mois
195361 ans et 2 mois66 ans et 2 mois
195461 ans et 7 mois66 ans et 7 mois
1955 et plus 62 ans 67 ans

Si vous êtes né en 1955 ou après, vous devrez travailler au moins jusqu’à 62 ans pour toucher tout ou partie de votre retraite et jusqu’à 67 ans pour toucher automatiquement votre taux plein si vous ne cumulez pas 172 trimestres travaillés (43 ans complet de travail).

Qu’est-ce que la retraite anticipée ?

Le système français fixe un certain âge pour permettre aux actifs de prendre leur retraite. En effet, en France, l’âge légal de départ à la retraite ou l’âge minimum d’ouverture des droits est fixé à 62 ans pour les actifs nés à partir de 1955. Avec la retraite anticipée, un salarié ou un fonctionnaire peut partir à la retraite plus tôt et ne pas attendre d’avoir l’âge légal de départ à la retraite.

Un départ anticipé en retraite exige toutefois le respect de plusieurs conditions. De plus, toute demande de retraite anticipée doit avant tout être obligatoirement être acceptée par sa caisse de retraite.

Quels sont les différents cas de retraite anticipée ?

Certaines situations peuvent amener les fonctionnaires ou les salariés à disposer d’un droit de départ en retraite anticipée. Dans cette rubrique, nous évoquerons 3 principaux cas courants qui offrent la possibilité d’un départ anticipé en retraite.

1.    Retraite anticipée pour carrière longue

Qui peut y prétendre ?

Avec la retraite anticipée carrière longue (RACL), les personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans peuvent prendre leur retraite avant 62 ans. Presque tous les secteurs professionnels sont concernés : salariés du secteur privé, agents de la fonction publique, indépendants, ouvriers de l’Etat…

Age de la retraite anticipée pour carrière longue

Si jusqu’en 2011, la loi autorisait un départ en retraite anticipée dès 56 ans, cet âge a été progressivement révisé. En effet, juridiquement, l’âge légal de départ en retraite anticipée est compris entre 57 à 60 ans. Votre retraite anticipée est conditionnée à votre date de naissance et votre nombre de trimestres cotisés.

Conditions de départ à la retraite anticipée pour carrière longue

Le droit à une retraite anticipée pour carrière longue requiert trois conditions :

  • Avoir commencé son parcours professionnel avant 20 ans ;
  • Détenir un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite cotisés, incluant tous les régimes de base obligatoires ;
  • Avoir disposé d’un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite en début de carrière.

En ce qui concerne la durée d’assurance requise, elle est conditionnée par trois éléments :

  • L’année de naissance ;
  • L’âge envisagé pour partir à la retraite ;
  • L’âge à partir duquel l’assuré a commencé à travailler.
Date de naissanceAge de départ anticipéeNombre de trimestres cotisés
196057 ans et 8 mois

60 ans
175

167
1961 – 1962 – 196358 ans

60 ans
176

168
1964 – 1965 – 1966 58 ans

60 ans
177

169
1967 – 1968 – 1969 58 ans

60 ans
178

170
1970 – 1971 – 1972 58 ans

60 ans
179

171
A partir de 1973 58 ans

60 ans
180

172

2.    Retraite anticipée pour incapacité (dans le secteur public)

Qui peut y prétendre ?

La retraite anticipée pour incapacité est un dispositif réservé uniquement aux fonctionnaires dans le secteur public. Parmi eux, on peut citer le personnel actif de la police nationale ou les contrôleurs aériens. Ce dispositif permet aux fonctionnaires du secteur public présentant une incapacité permanente de prendre leur retraite avant l’âge légal de départ en retraite.

Age de la retraite anticipée pour incapacité

L’âge de la retraite anticipée pour incapacité varie en fonction de la catégorie du fonctionnaire : actif ou sédentaire. Un fonctionnaire titulaire de la catégorie active a la possibilité de partir à la retraite à 57 ans.

Certains fonctionnaires titulaires de la catégorie « super active », peuvent partir plus tôt. C’est le cas des surveillants pénitentiaires ou des policiers, qui peuvent prendre leur retraite à 52 ans. Dans tous les cas, la retraite anticipée pour incapacité offre la possibilité de prendre sa retraite avant 60 ans.

Conditions de départ à la retraite anticipée pour incapacité

Pour avoir droit à une retraite anticipée pour incapacité, deux conditions doivent être réunies :

  • Vous devez avoir effectué au moins 15 ans de service ;
  • Être atteint d’une maladie incurable ou présenter une infirmité, ayant un lien avec son activité professionnelle. Son infirmité ou sa maladie fait que le fonctionnaire soit « dans l’impossibilité d’exercer une quelconque profession ».

A noter : Le départ anticipé pour maladie est un autre dispositif qui s’adresse aux agents titulaires de la fonction publique. Ce dispositif les autorise à prendre leur retraite plus tôt, à cause d’une incapacité ou une maladie contractée en dehors du cadre professionnel.

1.      Retraite anticipée pour pénibilité (dans le secteur privé)

Qui peut y prétendre ?

La retraite anticipée pour pénibilité est destinée aux salariés du secteur privé. Ce dispositif permet aux assurés travaillant dans le secteur privé de partir à la retraite, avant l’âge légal de départ à la retraite. Et ce, en raison de facteurs de pénibilité auxquels l’employé est exposé au travail.

Age de la retraite anticipée pour pénibilité

Grâce au dispositif de la retraite anticipée pour pénibilité, la loi permet un départ en retraite avant 62 ans, sous conditions. Si ces conditions sont remplies, le départ en retraite peut se faire dès 60 ans.

Conditions de départ à la retraite anticipée pour pénibilité

Pour bénéficier d’une retraite anticipée pour pénibilité, un salarié doit présenter une pathologie liée à son activité professionnelle, qui lui occasionne une incapacité permanente minimum de 10% à 20%.

La loi a fixé six facteurs de risques professionnels permettant de bénéficier d’un droit à une retraite anticipée pour pénibilité :

  • S’il s’agit d’un travail de nuit ;
  • En cas de travail répétitif ;
  • Si l’activité est réalisée en équipes successives alternantes ;
  • Si les activités sont exercées en milieu hyperbare ;
  • En présence de bruits importants et nocifs sur le lieu de travail ;
  • Si le travail expose le travailleur à des conditions de température extrême.
Comment bénéficier d’une retraite anticipée ?

Vous avez la possibilité de bénéficier d’une retraite anticipée si vous remplissez trois conditions :
Avoir débuté votre carrière professionnelle avant 20 ans ;
Avoir le nombre minimum exigé de trimestres cotisés en assurance retraite ;
Justifier en début de carrière d’un nombre minimum de trimestres d’assurance retraite.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.