Simulateur d'épargne en ligne facile

Expert Benoît Fruchard
Benoît Fruchard
Mis à jour le 23 juillet 2021

Vous voulez calculer ce que votre épargne peut vous rapporter? Avec notre calculette, vous pourrez découvrir l’effort qu’il sera nécessaire de fournir si vous souhaitez disposer d’un montant spécifique pour un besoin futur (étude des enfants, retraite, achat de résidence secondaire…). Plus vous épargnez tôt, moins l’effort à fournir sera important !

ans
%

Votre épargne après annee2 ans sera de :

capital|number_separator

Vous aurez versé versement|number_separator €.

Votre épargne vous a permis de gagner win|number_separator €.

Comment calculer son épargne ?

Lorsque vous souhaitez calculer votre épargne brute, il y a plusieurs choses à prendre en compte que vous pouvez voir dans notre simulateur.

  • Le capital initial : Il s’agit de l’argent que vous allez déposer sur votre placement d’épargne au premier jour.
  • L’effort d’épargne (mensuelle ou autre) : Une somme que vous déciderez de placer de façon régulière sur votre placement d’épargne, si vous placez votre argent de façon trimestrielle ou annuelle, vous pouvez écrire une moyenne.
  • La durée du placement : Plus vous laissez votre épargne travailler, plus vous aurez de probabilité d’obtenir des gains importants.
  • Le rendement annuel de l’épargne (espéré) : Hormis les livrets réglementés (et encore les taux d’intérêts peuvent changer), la plupart des placements ne garantissent pas un rendement, il faudra ici mettre une moyenne de ce que vous espérez.

Quelle est la formule de notre simulateur d’épargne ?

Pour calculer son épargne, il est nécessaire de connaître la formule du taux d’épargne sur plusieurs années. La formule est la suivante pour un versement initial sans versements ensuite :

Simulation d’épargne d’un capital = capital de départ * ( (1 + intérêt )années )

La formule pour le calcul d’épargne avec versement mensuel :

Simulation d’épargne avec versement = épargne mensuelle * 12 * [ (1 + intérêt)années-1] / intérêt

Comment calculer son taux d’épargne ?

Le calcul du taux d’épargne est différent du calcul de l’épargne. Le calcul du taux d’épargne correspond à la proportion de vos revenus que vous allez consacrer à votre épargne. Le calcul est le suivant :

Taux d’épargne = Effort d’épargne mensuel / Montant des revenus * 100

Par exemple, si Monsieur X a 2 000 € de revenus par mois et qu’il épargne 150 €, le calcul sera le suivant :

Taux d’épargne = 150 / 2000 * 100 soit 7,5 % de taux d’épargne

Simulez votre taux d’épargne

Votre taux d’épargne brut est de resultat %

Comment épargner en 2021 ?

Après une année 2020 particulièrement compliqué avec une grave crise sanitaire, les français ont énormément épargné. Entre le livret A qui ne rapporte que 0,5% (soit le taux de l’inflation), et les contrats d’assurance vie qui ne sont pas non plus mirobolants (si vous avez eu un rendement supérieur à 1,5% en 2020, c’est une bonne performance), quelles sont les autres solutions qui s’offrent à vous ?

Sachez que tous les investissements présentent des risques, et plus la performance espérée est élevée, plus le risque l’est aussi mais voici quelques possibilités pour se constituer un portefeuille d’épargne :

  • Les ETF (Exchange-Traded Fund). Derrière ce nom barbare se cache quelque chose de relativement simple. Vous allez investir en bourse sur un ensemble d’entreprises ainsi que dans des bons du trésor. Il s’agit d’un fonds qui va répliquer les performances de ces entreprises. Il existe, par exemple, des ETF sur le CAC 40, sur les 500 entreprises les plus importantes des États-Unis ou sur des entreprises spécialisées dans les nouvelles technologies.
  • Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier). Ces sociétés vont investir dans de l’immobilier locatif, en général dans des bureaux et des commerces, les louer et vous reverser une partie des loyers. Les plus performantes affichent 6% de rendement annuel. Cependant cet investissement présente quelques désagréments :
    • Des frais de souscription très important ce qui vous oblige à investir sur le long terme pour que cela soit financièrement intéressant.
    • Une situation économique imprévisible, notamment pour l’immobilier avec une baisse de la valeur des biens, une incertitude par rapport à la perception des loyers et un avenir incertain.
  • Les livrets réglementés. Gardez toujours une partie de votre épargne dans des livrets réglementés. Cela vous assure une disponibilité immédiate et ce sont les livrets qui sont le moins risqué. Il y a le livret A dont nous avons parlé, mais aussi le livret LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) ou le livret Jeune si vous avez moins de 25 ans.
  • Les crypto-monnaies. N’y investissez que ce que vous êtes prêts à perdre.
Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.